Grève au CA Atlantique Vendée

mercredi 12 avril 2017
par Résistante
popularité : 100%

Les salariés des banques ne sont pas coutumiers du fait, leur mobilisation par la grève est un indicateur très fort du ras le bol !

Mais que se passe-t-il ?

 Comment en arrive-t-on là ?

C’est à force de concessions que les salariés du Crédit Agricole se trouvent maintenant dos au mur.

En 2010, le projet d’un outil informatique commun à toutes les caisses régionales leur a été vendu :

- par les dirigeants comme un outil qui serait plus performant, plus innovant, à la pointe de la technologie

- par l’ensemble des organisations syndicales comme un passage obligé, le sens de l’histoire et de la modernité.

La CGT, seule opposée au projet du Système d’Information Unique (SIU), était une fois encore montrée du doigt : opposée par principe, passéiste, refusant les nouvelles technologies.

La CGT expliquait pourtant, à qui voulait bien l’entendre, que ce projet était une valse à trois temps qui serait douloureuse pour tous les salariés du CA :

  1. à commencer par les salariés de l’informatique avec la disparition de plus de 1500 postes, des mobilités géographiques, des mobilités fonctionnelles, la moindre qualification des emplois cible et le risque d’une externalisation des activités les plus innovantes, sans compter le risque de regroupements ultérieurs
  2. pas très innovant, cet outil commun était bien davantage mis en oeuvre pour faciliter les coopérations des services des sièges avec leur lot de mobilités fonctionnelles pour les salariés des sièges, éloignement géographique des services de back office pour le réseau, réduction des effectifs, augmentation de la charge de travail et perte de qualité de service
  3. cet outil se voulait aussi commun avec l’usager pour pousser l’activité en dehors des agences, la restructuration du réseau des agences était la 3eme lame bien prévisible !

 7 ans plus tard, où en sommes nous ?

  1. les informaticiens souffrent d’être pour la plupart cantonnés à des travaux d’un autre temps quand l’innovation est externalisée. Une prochaine restructuration menace les salariés de la production informatique …
  2. dans les sièges, les coopérations vont bon train, les changements de métier conduisent des salariés dans l’impasse de l’insuffisance professionnelle, l’épuisement professionnel devient maladie courante et les conseils de discipline, les licenciements pour inaptitude ou insuffisance montent en flèche
  3. la restructuration des réseaux s’amorce …

 Mais que fallait-il faire ?

S’opposer fortement et tous ensemble au projet de SIU pour au moins obtenir des contreparties, des engagements écrits signés et acceptables.

La politique du moindre mal, convenue dans les salons feutrés, qui dégrade peu à peu les conditions de travail, conduit inévitablement aux situations inacceptables avec une masse de salariés en colère et d’autres malades et/ou sans travail, sans espoir en un avenir serein !!

La CGT soutient les salariés en grève du CA Atlantique Vendée !

La vraie négociation s’amorce lorsque les salariés cessent de produire la richesse !!

Seul le risque avéré de perdre une part des résultats oblige nos dirigeants à réfléchir enfin à partager un peu plus y compris les bienfaits de la technologie.


1 vote

Commentaires

Agenda

<<

2016

>>

<<

Août

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois