Lettre aux Délégués Syndicaux Nationaux Crédit Agricole : CFDT, CFTC, CGC/SNECCA, FO, SNIACAM, SUD, UNSA

vendredi 19 mars 2010
par Le DSN
popularité : 1%

Chers Collègues,

Vous auriez selon nos sources à priori fait le choix de céder aux exigences de date de la Direction du projet NICE, alors qu’un certain nombre d’entre vous appelez à la grève. Votre participation à cette réunion porterait un terrible coup à la crédibilité du syndicalisme vis-à-vis des salariés et ne pourrait qu’encourager la FNCA et le Groupe Crédit Agricole à poursuivre leur politique destructrice d’Emplois, de salaires et des conditions de travail et de vie de nos collègues.

Le Collectif CGT du Crédit Agricole a décidé à l’unanimité de suivre l’appel National de notre Confédération pour le 23 mars et par voie de conséquences à demander que la date de négociation soit reportée, dans le cas contraire le Collectif a considéré que les Négociateurs Nationaux n’avaient pas à participer à cette provocation et avaient le devoir d’être exemplaires et solidaires des salariés en grève.

D’autre part nous vous rappelons que cette première réunion était prévue initialement le 09 mars et faisait suite à votre réunion préparatoire du 02 mars. Ce n’est que la veille à 16 heures que nous avons été informés de son report, conformément à la demande des organisations syndicales qui préparaient ensembles la négociation salariale. La CGT avait pris ses dispositions et désigné sa délégation présente en partie sur Paris au moment de la réception du message d’annulation.

Nous souhaitons vous rappeler que depuis la présentation de la lettre d’intention, la CGT s’est farouchement opposée au projet NICE non par dogmatisme comme certains le laissent sous entendre, mais par analyse et connaissance du système Capitaliste, système dogmatique auquel appartiennent pleinement aujourd’hui nos Caisses Régionales. Nous étions les seuls à nous y opposer clairement en mesurant toutes les conséquences à moyen terme pour l’avenir des emplois des sièges et réseaux de nos Caisses Régionales. Et jamais nous n’avons su vous convaincre pour faire bénéficier les salariés de votre soutien sur ce terrain et vous avez renoncé à toutes actions visant à suspendre le projet NICE jugé par toutes les Organisations Syndicales inadapté à l’ambition affichée par la FNCA. Néanmoins le mal étant fait, nous considérons être les plus légitimes à négocier l’accompagnement social de ce funeste projet et les informaticiens peuvent compter sur notre réel engagement pour défendre au mieux leurs intérêts.

Ceci étant dit, nous espérons encore que votre bon sens l’emportera pour que vous puissiez boycotter cette réunion à laquelle tient tant la Direction au point de prendre en charge les frais d’hébergement pour permettre aux négociateurs d’échapper à ces vilains grévistes de la SNCF, pour la plupart de la CGT et de vos syndicats. Dans le cas contraire la FNCA pourra se satisfaire encore une fois de cette victoire et les salariés ne pourront que mieux comprendre le rôle ambigu de certaines Organisations Syndicales. Nous attirons aussi votre attention sur le nombre important de réunions organisées par les Directions à la date du 23 mars et vous invitons à demander à vos syndicats de décliner ces invitations qui n’ont d’autre but que de discréditer les organisations syndicales.

Bien cordialement

Pour le Collectif CGT. Le DSN Alain BABIN


6 votes

Commentaires

Agenda

<<

2017

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois