LE CALME AVANT LA TEMPETE

vendredi 30 avril 2010
par Trotinette
popularité : 1%

Epargne Salariale contre Salaires La grande duperie

 La grande Arnaque :

Le groupe Crédit Agricole entreprend une grande campagne auprès des salariés. Ainsi « pour fédérer les salariés, renforcer leur sentiment d’appartenance », le Crédit Agricole entend faire la promotion de l’épargne salariale. Ainsi au prétexte de créer de la valeur pour l’actionnaire, les salariés deviendront eux-mêmes les acteurs de la baisse de la masse salariale et de la réduction des effectifs. Le capitalisme ne s’embarrasse guère de pudeurs morales.

 2007 : la désinformation des salariés

La dernière augmentation de capital réservée aux salariés en 2007, a de quoi réveiller la colère de celles et ceux qui, faisant confiance aux discours des dirigeants et à la solidité tant vantée de leur entreprise, avaient choisi d’y consacrer quelques économies pensant que les plus values attendues compenseraient la disette subie depuis quelques années en matière salariale.

Ainsi, le 23 octobre 2007, l’action Crédit Agricole était proposée aux salariés au cours de 22,01 € avec une décote de 20 %, elle cote aujourd’hui autour de 12 €, nous sommes loin des envolées promises par les dirigeants du groupe après la publication des résultats de 2006.

A cette date, les dirigeants du groupe se savaient empêtrés dans la crise des subprimes, contrairement à leurs dénégations, M.CARRON a dû le reconnaître en 2008 lors de la publication des résultats 2007. Aussi, est-il avéré que les dirigeants ont trompé sciemment les salariés en ne suspendant pas cette augmentation de capital et en leur cachant les engagements sur l’immobilier américain qui a occasionné 12 milliards d’€ de pertes.

 La politique salariale en question.

Seule une politique salariale digne de ce nom permet un juste partage richesses crées par les salariés. Les revendications CGT s’inscrivent dans cette démarche.

Les négociations salariales 2010, qu’elles soient nationales ou locales sont une offense aux salariés du Crédit Agricole. Pendant que les dirigeants échouent et continuent à se sucrer, celles et ceux qui maintiennent le navire à flots sont réduits à la mendicité en matière de salaires et voient leurs conditions de travail sans cesse se dégrader.

Salaires, emploi, conditions de travail, le crédo revendicatif de la CGT est indispensable au bon équilibre social de la société.


3 votes

Commentaires

Gravatar de JPR RETRAITE CADIF
vendredi 7 mai 2010 à 10h15, par  JPR RETRAITE CADIF

quel impact de la crise grecque sur le résultat de casa et les conséquences sur les cr vaches à lait et surtout les salariés  ?

 

Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois