1er mai : Une journée de luttes déterminante

vendredi 30 avril 2010
par Ben
popularité : 1%

 POUR LES RETRAITES, L’EMPLOI, LE POUVOIR D’ACHAT …

Plus de trente ans de transfert de richesse du travail vers le capital ont conduit à une crise financière, économique et sociale sans précédent.

Pourtant, loin de la fatalité et de la résignation, dans un nombre grandissant d’entreprises du secteur privé et du secteur public, des milliers de salariés (es) luttent pour leurs rémunération, pour l’emploi et l’avenir économique, pour une politique industrielle en France et en Europe.

Enjeux de solidarité et de développement économique, les services publics sont au coeur des débats et de l’action revendicative.

Alors que la crise produit ses dégâts, alors qu’il faut résister et conquérir sur tous les plans, les salariés s’engagent en grand nombre dans des luttes très diverses et très nombreuses. Dans bien des cas, ce sont des victoires sociales, des avancées qui sont imposées.

C’est dans ce contexte que s’ouvre un débat essentiel sur un choix de société, les retraites.

La façon dont le gouvernement engage les discussions, n’est pas honnête. Il développe des arguments manipulateurs et quelque fois mensongers.

L’allongement de la durée de la vie est un progrès de civilisation.

De tout temps la durée du travail n’a cessé de baisser et la durée de vie au-delà du travail d’augmenter.

Si leur nombre augmente, les retraités ne sont pas une charge mais une richesse !!!

Si, en 30 ans, les gains de productivité ont permis de doubler la part des richesses consacrée à la retraite, cela a été beaucoup plus utile que de les placer dans la poche des actionnaires.

Serions-nous, malgré les difficultés, un pays développé si des choix de société n’avaient été imposés par la conquête sociale pour la santé, les familles, les retraites ?

Reculer l’âge de la retraite serait inefficace alors que l’immense majorité des salariés sont sortis du travail bien avant l’âge de leur départ à la retraite.

Le 1er mai 2010 va être déterminant pour porter un autre projet, un autre avenir pour les retraites, pour toutes les générations.

La CGT propose :

- Garantir la possibilité de prendre sa retraite dès 60 ans.
- Des pensions d’au moins 75 % du revenu net d’activité pour une carrière complète.
- Justice et réduction des inégalités.
- Assurer le financement des retraites, notamment en faisant contribuer tous les revenus.

Le 23 mars, les 800 000 manifestants ont ouvert la voix du rassemblement pour revendiquer de meilleurs salaires, des emplois stables, le droit à la retraite décente, le maintien et l’amélioration des services publics au service « d’une société solidaire ».

Le 1er mai est l’occasion de poursuivre cette mobilisation et cet élan dynamique pour exiger d’autres choix de société que veulent nous imposer Gouvernement et patronat.

Le 1er mai est une journée d’expressions et de luttes revendicatives pour tous les salariés actifs, retraites et privés d’emploi afin de porter ensemble les exigences sociales, en famille, entre amis, avec les collègues de travail.

Que vous soyez chez vous ou en week-end, des rassemblements et manifestations sont organisés dans toutes les villes du pays. Découvrez les lieux et les heures des manifestations sur le site de la CGT : www.cgt.fr

Rejoignez l’appel des organisations syndicales CGT, CFDT, FSU, UNSA, SOLIDAIRE qui ont décidé de faire de cette journée un temps fort d’expressions pour affirmer les attentes, d’un monde plus juste où, partout, chacun à droit à un travail décent.

 ENSEMBLE LE 1er MAI MOBILISEZ-VOUS POUR L’AUGMENTATION DES SALAIRES POUR UNE VRAIE POLITIQUE DE PLEIN EMPLOI POUR UNE RETRAITE PLEINE ET ENTIÈRE DÈS 60 ANS.


1 vote

Commentaires

Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois