LETTRE AU PRESISENT DE LA CAISSE CENTRALE MSA

mardi 23 août 2011
par Le DSN
popularité : 1%

Paris, le 08 août 2011

A L’ATTENTION DE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA CCMSA

Monsieur,

Suite à la présentation du plan Sante-Sécurité au Travail en Agriculture 2011-2015 qui se décline en 6 Axes de Développement Nationaux et 6 Axes Mutualisés d’Intervention, nous notons que la mise en place de ces Axes permettra d’accompagner 17 filières professionnelles. Nous notons que parmi les 6 Axes de Développement Nationaux, la Mutualité Sociale Agricole a souhaité « élargir la réflexion et la prise en charge des Risques Psychosociaux dans leur globalité et en pluridisciplinarité », tout en mettant en avant le fort taux de suicide des exploitants. Monsieur le Président, permettez-nous de vous rappeler que :
-  les filières professionnelles agricoles ne comptent pas que des agriculteurs exploitants. Le nombre de suicides dans le monde salarial agricole est au moins aussi important que celui des exploitants, et pour ces cas, il semble que la MSA s’attache manifestement trop souvent à ne pas les reconnaitre. Les salariés de l’ONF, qui voient leurs missions dénaturées, leurs effectifs réduits, leur travail conditionné par des intérêts marchands immédiats, souffrent considérablement.
-  une filière agricole, dont plusieurs membres des différents Conseils d’Administration font partie, est totalement ignorée : celle des secteurs assurances (Groupama…), bancaires (Crédit Agricole Mutuel …) et sociaux (Mutualité Sociale Agricole…). Sans minimiser les efforts à mener dans les 17 filières déjà identifiées, tant pour les exploitants que pour les salariés, il convient de reconnaitre que les secteurs Banques – Assurances – Organismes Sociaux constituent une filière sur laquelle la Mutualité Sociale Agricole doit concentrer ses efforts dans le domaine des risques psychosociaux. D’autant plus que les fusions que vous avez initiées à la M S A, mais aussi celles des banques, des assurances, ainsi que les regroupements de moyens, accompagnés d’une forte pression commerciale que vous ne pouvez ignorer et encore moins nier, font qu’aujourd’hui, le personnel de ces entités est dans un total désarroi au point, pour certains, de mettre fin à leurs jours. Les différentes enquêtes réalisées sur les Conditions de Travail dans certaines de ces entités sont révélatrices du mal être de leurs salariés. Faire des risques psychosociaux un Axe de Développement National tout en ignorant une grande partie de la population active concernée revient à accepter implicitement le comportement de certaines entreprises et par là même d’en devenir complice.

En conséquence, nous vous demandons, Monsieur le Président, de tenir compte de ces constats et d’amender votre plan « Santé-Sécurité au Travail » en intégrant une 18ème filière (banque-assurance-organismes sociaux) et les salariés de chacune des filières, mais aussi en ajoutant les conséquences des risques psychosociaux à la liste des maladies professionnelles reconnues par le régime agricole.

Mais au-delà de reconnaitre la souffrance au travail et ses conséquences sur le monde agricole, tant pour les exploitants que pour les salariés de toutes les filières, il vous faudra aussi, Monsieur le Président, accepter de reconsidérer le système économique et social, marchand, qui renie tous les principes mutualistes a-capitalistes, et qui a largement contribué à nous conduire vers cette souffrance. Le constat et la prise en charge des risques psychosociaux n’auraient aucun sens sans la volonté de s’attaquer aux causes de ceux-ci.

Recevez Monsieur le Président l’expression de nos salutations respectueuses.

Pour le bureau du Collectif National CGT Crédit Agricole Le Délégué Syndical National Alain BABIN


2 votes

Commentaires

Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois