Commission Nationale de concertation

samedi 20 octobre 2012
par Ben
popularité : 1%

Dans un contexte économique défavorable et une politique européenne dans la continuité du régime précédent, le Crédit Agricole, dans la continuité de sa politique financière au détriment des valeurs coopératives auxquelles elle devrait répondre, constate des incivilités croissantes, et se dépêche de convoquer les organisations syndicales pour se "concerter" sur le problème, proposer des reconduction des accords sur la GPEC (Gestion Prévisionnelle de l’Emploi et des Compétences), et des Conditions de Travail.

Nous souhaitons à la CGT que la FNCA montre sa bonne volonté en abandonnant tous les projets introduits dans sa politique de ruine du coopératif mutuel a-capitaliste, projets dissimulés, non dévoilés dans la stratégie des Entreprises comme le prévoit la GPEC, et responsables à la fois de l’appauvrissement des clients et de la dégradation continue des conditions de travail et de vie des salariés, les 2 sujets à l’ODJ de cette négociation.

Nous prendrons comme simple exemple les projets en cours qui concernent les membres de la délégation CGT tels que :
- Le projet de regroupement des Sites de Saintes et Niort sur la Rochelle en CMDS contre l’avis de tous : Politiques, Clients, Sociétaires et Salariés…
- Le projet de réorganisation du réseau en CRCP avec en perspective une nouvelle réduction d’effectifs et une nouvelle dégradation du service à la clientèle contre l’avis de tous : Clients Sociétaires et Salariés…
- Puis nous n’oublierons pas ce funeste projet Nice destiné à rendre le client autonome mais dépendant et facturé, machine à détruire des milliers d’emplois au CA.

Alors La FNCA peut toujours prôner le mode mutualiste, il ne s’agit que d’emballage parce que la réalité de sa politique et ses conséquences sont : Chômage et précarité.

Belle notion de l’humanisme et de la démocratie, la FNCA défends la dictature du capital !

Alors sans discernement de sa part, le Crédit Agricole et notamment la FNCA deviendra simples humains mortels qu’ils sont, les victimes d’une brutale révolution.

Ci-joint la déclaration de la CGT faite en séance.


1 vote

Documents joints

Déclaration du 18/10/2012
Déclaration du 18/10/2012

Commentaires

Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois