03 octobre 2013 - Mobilisation Nationale des salariés du Crédit Agricole

mardi 24 septembre 2013
par Ben
popularité : 54%

Pourquoi sommes-nous TOUS concerné-e-s ?

 Examinons nos conditions de travail

Restructurations – réorganisations – fusions – coopérations

Au nom d’une recherche permanente « d’optimisation », nous subissons sans cesse des modifications qui s’enchainent de plus en plus rapidement et organisent en permanence le non remplacement des départs.

Ainsi le nombre de collègues de travail diminue sans que la charge de travail ne soit réduite, bien au contraire. Nos conditions de travail sont ainsi sacrifiées pour optimiser les coûts et augmenter le profit.

Ainsi il est courant en cette période de retour de vacances de retrouver des collègues angoissés et stressés à la seule idée de revenir travailler.

- Cette situation est-elle normale et acceptable ?
- Comment pourrons-nous supporter toujours plus longtemps ces conditions qui ne cessent de se détériorer ?
- La durée de cotisation pour prétendre à une retraite pleine augmente sans cesse mais vivrons nous plus longtemps en bonne santé dans de telles conditions ?

 Et nos salaires …

Intéressement – Salaire

Moins de collègues de travail c’est en revanche plus d’intéressement, ainsi la part de l’intéressement dans la rémunération a fortement augmenté mais cela ne signifie pas plus d’argent pour vivre !!

D’ailleurs la FNCA ne cache pas que dans la rémunération au Crédit Agricole, les salaires sont de 15% inférieurs à ceux des autres banques, cet écart étant compensé ensuite par la part variable (et son autre lot de stress), la participation et l’intéressement.

Nos cotisations salariales et patronales sont moindres et contribuent au malaise du régime par répartit ion pour payer les retraites actuelles et nous garantissent aussi des retraites moindres puisque notre assiette de calcul souffrira de cet écart.

- Devons-nous accepter de travailler plus longtemps pour un salaire moindre ?
- Devons-nous accepter de finir notre vie dans des conditions sacrifiées sur l’autel des profits ?

Oui au Crédit Agricole la question de l’emploi, des conditions de travail, des salaires et des retraites se pose aussi et au Crédit Agricole l’argent existe !!

Accepter d’en faire toujours plus, et plus longtemps, dans des conditions qui se détériorent, n’arrêtera pas le rouleau compresseur qui voudrait broyer nos vies pour alimenter les profits d’une minorité.

[rouge]OSONS DIRE STOP et EXIGEONS de notre entreprise tant COOPERATIVE :
- MAINTIEN et CREATION d’EMPLOIS,
- AUGMENTATION des SALAIRES

    • pour améliorer nos conditions de travail
    • pour améliorer durablement nos conditions de vie
    • pour ouvrir l’emploi à ceux qui n’en n’ont pas
    • pour relancer la croissance
    • pour mieux participer au financement de la satisfaction des besoins universels (santé – recherche – éducation – retraite entre autres …)[/rouge]

Ce n’est qu’ensemble que nous pouvons faire changer les choses !!


4 votes

Documents joints

Le 3 Octobre, nous avons tous les raisons (...)
Le 3 Octobre, nous avons tous les raisons (...)

Commentaires

Agenda

<<

2017

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois