TROP C’EST TROP

6 février 2014 – Journée de mobilisation interprofessionnelle
mardi 28 janvier 2014
par Ben
popularité : 25%

L’année 2013 a été une année néfaste pour les droits des salariés, retraités et privés d’emploi.

Ces régressions sociales et l’austérité (loi de sécurisation de l’emploi, gel des salaires, licenciements facilités, augmentation des impôts, recul sur les retraites…) n’ont pas permis d’inverser la courbe du chômage, ni de sortir de la crise.

2014 n’augure rien de mieux au vu des vœux du Président Hollande et de la charge du Medef qui demande 100 milliards d’€ de diminution de la « rémunération du travail ».

Qui devra payer la note ?

Les salariés, retraités, privés d’emploi !

Vignette

 Le travail n’est pas un coût !

Le travail a créé 2 000 milliards d’€ en 2012 : c’est le PIB

La rémunération du travail n’est pas un frein à la compétitivité des entreprises.

Pour exemple, dans l’industrie automobile allemande, les salaires sont supérieurs de 30 % par rapport à l’automobile française.

L’Allemagne exporte massivement ses modèles.

Et la France aussi importe des automobiles !

2014, ce qui change

Les négociations obligatoires d’entreprise sur les salaires se sont achevées dans nombre de banques et assurances et le résultat est très loin de correspondre aux attentes des salariés.

Mais dans le même temps, les entreprises du CAC 40 (dont les banques et assurances), ont réalisé plus de 80 milliards d’euros en 2013 et versé près de 40 milliards d’euros aux actionnaires.

Depuis 2007 (en pleine crise) les dividendes distribués n’ont jamais cessé d’augmenter.

Dans le même temps, les entreprises ont bénéficié de grandes largesses de l’Etat sans aucun contrôle, ni aucune contrepartie, pour en principe favoriser l’emploi, les salaires et les investissements :ainsi à ce jour, 4 500 dispositifs d’aides aux entreprises existent. Le cout total des niches fiscales et sociales des entreprises s’élève à près de 200 milliards d’euros en 2013. C’est 5 fois plus que l’impôt sur les sociétés.

La lutte contre la fraude fiscale selon le rapport du Sénat permettrait de récupérer entre 36 et 50 milliards d’euros.

 Pour sortir de la crise : CHANGEONS DE CAP

La richesse créée par le travail doit-elle servir les actionnaires et les patrons ou permettre à chacun-e :
- De vivre dignement de son travail ?
- De travailler dans de bonnes conditions (effectif suffisant, temps de travail, formation…) ?
- D’avoir accès à la sécurité, la santé, l’éducation et droit à une retraite en bonne santé avant 60 ans ?
- De nous organiser pour respecter le droit au travail de chacun ?

 La CGT CA revendique :

- L’augmentation de tous les salaires avec un salaire d’embauche fixé à 26 700 euros € net annuel, comme départ de la grille qui doit enfin évoluer
- Une égalité de traitement professionnelle entre les femmes et les hommes
- L’arrêt des programmes de restructuration qui globalement diminuent le nombre d’emplois dans nos entreprises
- Des droits nouveaux confiés aux représentants des salariés pour les salariés afin de pouvoir contraindre les entreprises à des alternatives aux suppressions d’emplois
- Le conditionnement les aides publiques et la fiscalité des entreprises à la création d’emplois stables et à l’augmentation des salaires
- Une profonde réforme de la fiscalité pour une progressivité de l’impôt notamment sur les hauts revenus

 Le 6 février 2014, ne restez pas sans agir !!!

Pour votre salaire, pour l’emploi, pour vos conditions de travail et pour votre protection sociale, décidez de vous manifester par des arrêts de travail entre autres.

Le collectif CA CGT appelle les salariés du Crédit Agricole à décider d’arrêts de travail et à participer aux MANIFESTATIONS régionales interprofessionnelles avec tous les salariés, retraités et privés d’emploi parce nous sommes tous concernés !


Consultez la carte des manifestations Carte des manifestations


6 votes

Documents joints

Tract Appel du 6 février 2014
Tract Appel du 6 février 2014

Commentaires

Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois