Le 49.3 + Loi travail = Retrait / Mobilisations les 12, 17 et 19 Mai

Tous dans l’action les 12, 17 et 19 Mai
mardi 10 mai 2016
par Ben
popularité : 100%

Alors que les salarié-es, les jeunes, les privé-es emploi, les retraité-es sont fortement mobilisés depuis plus de 2 mois pour le retrait du projet de loi travail et l’obtention de nouveaux droits, alors que l’opinion publique reste massivement opposée à ce texte (plus de 70% selon les sondages), le gouvernement décide de passer en force en utilisant le 49.3.

 Amplifier la mobilisation : face au déni de démocratie !

Alors que les salarié-es, les jeunes, les privé-es emploi, les retraité-es sont fortement mobilisés depuis plus de 2 mois pour le retrait du projet de loi travail et l’obtention de nouveaux droits, alors que l’opinion publique reste massivement opposée à ce texte (plus de 70% selon les sondages), le gouvernement décide de passer en force en utilisant le 49.3.

 Inacceptable !

Ce sont les mobilisations qui ont contraint le gouvernement à proposer des modifications au projet de loi pour tenter d’en minimiser les impacts.

 Et le compte n’y est toujours pas !

Perdure dans ce projet de loi un code du travail par entreprise à l’opposé de la "hiérarchie des normes", élément protecteur et égalitaire !

 Scandaleux !

Plusieurs secteurs professionnels continuent de développer des actions, des grèves (cheminots, routiers, énergie, chimie, construction, aéroport de Paris, etc.), qui sont autant d’éléments d’appui et de dynamique dans la poursuite, l’amplification et l’élargissement du rapport de force. Cette situation renforce la nécessité d’amplifier les mobilisations déjà engagées le 12 mai sur tout le territoire.

Les syndicats CGT du Crédit Agricole appellent tous les salariés du Crédit Agricole à une grande et forte mobilisation de grève et manifestation le mardi 17 mai et le Jeudi 19 mai.

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires et les organisations de jeunesse, UNEF, UNL et FIDL n’écartent aucun type d’initiative pour les semaines à venir, y compris une manifestation nationale et afin de faire valoir leurs propositions elles décident de s’adresser ensemble au Président de la République pour être reçues rapidement.

 Y compris au Crédit Agricole …

- 1 / Forfait jour étendu = fin de rémunération ou récup des heures sup

- 2 / Heures supplémentaires : l’employeur pourrait les compter au bout de 3 ans et les payer, peut-être … mais avec une majoration 5 fois moindre !

- 3/ Congés  : l’employeur pourrait au dernier moment vous les refuser pour raison de service

- 4/ Temps partiel : l’employeur pourrait modifier le rythme de vos journées non travaillées 3 jours avant le changement imposé

- 5/ Convention Collective : par simple accord d’entreprise, elle pourrait ne plus être appliquée (baisse des salaires, baisse ou fin des AJC…). Mais peut-être avez-vous pleinement confiance ? Ja-mais les syndicats représentatifs ne signeraient une chose pareille ! En êtes vous certains ? Parmi les 6 organisations représentatives au CA, 3 ont des centrales qui plébiscitent ou ne contestent pas cette loi, 2 ne répondent pas toujours aux appels de leur « centrale » et privilégient le travail à la mobilisation …

- 6 / Licenciements  : PSE facilité et vidé de contreparties, licenciements autorisés en cas de trans-fert d’entreprise (autrement dit réorg, fusions etc …) ou lors du refus par le salarié de modifica-tion de son contrat de travail (poste, site de rattachement, salaire, temps de travail). L’avenir serait très incertain au regard du PMT annoncé …

- 7 / Licenciements suite à une maladie ou accident : baisse des indemnités versées.

Un cas à la marge ? Non maladies et accidents font partie de nos vies et sur-sollicitation, manque de reconnaissance, promesses non tenues, intensifient les risques …Le nombre de burn out s’accroît y compris au CA. Perdre la santé au travail au point de perdre son travail et se faire jeter sans rien ou presque ? NON, il n’en est pas question !!

- 8/ Astreintes et interventions : La digitalisation modifiera considérablement les métiers du conseil avec une offre au client de con-tacts téléphoniques aux horaires étendus et élargie au chat en ligne et au conseil en vis-à-vis web. Les notions d’astreintes et interventions pourraient ainsi envahir nos soirées et week-end « grâce » aux technologies nomades (téléphone ordi portable, tablette…) qui se glissent insidieusement dans nos logis pour y installer le TRAVAIL en permanence (l’expérimentation dans ce domaine est largement répandue chez les cadres) !!

Avec cette loi, seul le temps d’intervention compte : fini l’indemnisation du temps bloqué chez soi « à attendre le contact ». Une astreinte sans intervention ne se-rait plus une astreinte mais du repos !

 Refusons cet asservissement sans fin, mobilisons-nous massivement


1 vote

Commentaires

Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois