Quoi d’neuf ?

vendredi 14 juillet 2017
par Résistante
popularité : 100%

Les mirettes tournées vers le ciel, une pluie d’étoiles scintillantes nous éblouit et l’espace de quelques instants, le quotidien s’évapore …

Plus loin, là bas une enfant répète inlassablement des "oh" d’admiration alors que son frère cache son visage dans les bras de son père à chaque détonation. De jeunes amoureux profitent d’un intermède obscur pour échanger discrètement un baiser et le couple de petits vieux, qui feint de ne rien voir, échange des regards autant complices qu’affectueux : c’est la magie du 14 juillet !

Pourtant en 1788, ce n’est pas la magie qui opère ! C’est déjà la dette, la crise financière du gouvernement royal, les réformes avortées qui visaient à faire payer quelques impôts aux privilégiés, puis les États généraux, les Cahiers de doléances, l’inégalité devant le vote, l’immobilisme du roi, le refus du Clergé et des privilégiés d’abandonner quelques deniers poussent le peuple toujours plus loin dans la révolte jusqu’à la prise de la Bastille, symbole Monarchique de l’asservissement et de l’injustice, en 1789.

Alors, seulement pour mettre fin à la destruction de leurs propriétés, la noblesse, les notables de provinces, les corporations et le clergé décident, le 4 août, d’abandonner quelques privilèges.

La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen votée le 26 août 1789, jette les bases d’une France nouvelle assise sur la souveraineté du peuple, l’égalité des droits et la liberté d’opinion.

Mais le chômage augmente avec l’emigration d’une partie des privilégiés qui licencient leurs serviteurs et leurs fournisseurs. Et tout ce triste monde organise alors une guerre meurtrière pour affaiblir le peuple et tenter de récupérer le pouvoir perdu.

QUOI DE NOUVEAU ?

La dette ? … Combattre la Finance ou l’accumulation de richesse entre les mains d’un petit nombre au détriment du plus grand nombre ??? … élection ??? Inégalités fiscales, évasion fiscale, délocalisation, chômage … guerre, terreur et terrorisme !! Hélas, il est encore des 14 juillet qui se terminent dans l’horreur …

Pourtant certains nous vantent un changement de paradigme, mais qu’est-ce qui a réellement changé ?

A bien y réfléchir, bien des choses ont changé !

De belles, de grandes avancées sociales, des droits pour le peuple :
- des enfants qui ne travaillent plus et vont à l’école,
- la journée de travail limitée à 8h,
- le droit de vote des femmes
- l’électrification, la distribution d’eau potable
- l’accès aux soins pour tous, des hôpitaux publics, des progrès médicaux …
- la contraception, l’accès à l’IVG en toute sécurité
- des retraités avec des revenus,
- 2 jours de repos par semaine dont une journée commune … commune pour faire ensemble autre chose que travailler, se retrouver là, ensemble face à ce feu d’artifice et réfléchir …

Travailler ? Par besoin ? Oui, celui de manger et de nourrir sa famille mais aussi celui de contribuer, d’apporter sa pierre à l’édifice …

Mais quel édifice ? dans quelles conditions ? pourquoi ?

Le seul, l’unique vrai changement, ce sont ces avancées sociales car la situation économique ne présente rien de novateur … alors devons-nous renoncer à ces progrès au prétexte de la dette, du déficit alors que les profits accaparés par quelques uns ne cessent de croitre ?

Au Crédit Agricole comme ailleurs, ces questions se posent …

A lire en PJ, un petit échange entre collègues …

Les évolutions législatives, imposées par une minorité au plus grand nombre, contre l’avis de ses représentants et qui conduisent à des régressions sociales ne se négocient pas : elles se combattent !!


1 vote

Documents joints

Quoi d'neuf
Quoi d'neuf
sms à ma copine …

Commentaires

Agenda

<<

2015

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois