Communiqué de presse du 8/12/2009

mardi 8 décembre 2009
par Ben
popularité : 50%

Communiqué de presse CGT Crédit Agricole du 08/12/2009

La direction du Crédit Agricole a annoncé en avril dernier le projet NICE (Nouvelle Informatique Communautaire Evolutive) qui vise à se doter d’un système informatique unique. Actuellement cinq systèmes d’information sont maintenus par autant de GIE (Groupement d’Intérêt Economique), répartis sur 60 sites et employant environ 2600 informaticiens. Ce système unique se voudrait être innovant, performant et orienté client en lieu et place des 5 existants qui obligent à multiplier des développements identiques. La FNCA n’affiche aucune volonté de réduction de coûts.

Pourtant, le projet proposé s’appuie sur un des 5 systèmes, déjà ancien et non rénové. Sa mise en place supprimera dans un premier temps, 45 sites et 1000 postes d’informaticiens, puis, facilitera les coopérations entre Caisses Régionales, qui réduiront à leur tour le nombre d’emplois dans le Groupe, tant dans les sièges que dans les réseaux.

A l’heure où l’on parle de moralisation du capitalisme, il serait bon que le Crédit Agricole en soit l’un des acteurs, en demeurant la banque verte, du « bon sens près de chez vous », qui favorise le dynamisme de nos régions, sans sacrifier plusieurs centaines d’emplois sur l’autel du profit.

Le Crédit Agricole, au vu de ses résultats annoncés pour 2009, dans un contexte de crise financière, dont il a une part de responsabilité, a les moyens de s’offrir une réelle informatique performante en respectant les valeurs mutualistes a-capitaliste inscrites dans ses statuts et les valeurs sociales inscrites dans ses gènes.

Face à cette situation, l’intersyndicale (CFDT, CFTC, CGT, FO, SNECA, SNIACAM, SUD, et UNSA demande à la FNCA :
- Le délai nécessaire à l’étude des propositions alternatives que les OS veulent remettre à la FNCA le 18/12
- Le délai nécessaire pour permettre aux 43 Comités d’Entreprise de rendre des avis circonstanciés,
- Un périmètre précis des salariés concernés
- Une visibilité précise des possibilités de reclassement en CR qui tienne compte des impacts du projet, à terme.
- Des garanties identiques pour tous les informaticiens concernés par la Maîtrise d’oeuvre et la Maîtrise d’ Ouvrage, alors que presque rien ne concerne les 1000 salariés qui seront hors cible.
- Une projection responsable des conséquences du projet sur les salariés des sièges et des agences
- La garantie de rémunération pour toutes et tous
- La défense des emplois et des sites
- La diversité des métiers sur nos sites.

Les Organisations Syndicales du Crédit Agricole, en intersyndicale, appellent nationalement à une journée de grève le 8 décembre 2009 sur tout le territoire national.


3 votes

Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois