Les salariés du crédit Agricole nient Nice !

mardi 8 décembre 2009
par Ben
popularité : 50%

A l’appel de l’intersyndicale (CFDT, CFTC, CGT, FO, SNIACAM, SNECA, SUD et UNSA), entre 70% et 100% selon les sites, des 2600 salariés informaticiens ont cessés le travail aujourd’hui, Mardi 8 décembre 2009. C’est une date historique,

Jamais un projet de restructuration n’a encouragé autant les salariés à cesser le travail.

Des actions locales ont été entreprises sur différents sites : Piquets de grèves, rencontre avec la Direction générale des GIE et des CR, défilés dans les rues, rencontre des Maires, Préfets et Présidents des Conseils Régionaux, etc…

Les salariés ont exprimés haut et fort les inquiétudes au sujet de leur emplois et métiers (entre 600 et 1000 postes supprimés) et du lieu géographique où ils travaillent (près de 45 sites informatiques fermés). sans compter sur les centaines d’emplois qui seront supprimés, à terme, dans les sièges et agences.

Ils refusent cette restructuration tant que ne sera pas pris sérieusement en compte le volet social (maintien des sites, des postes et des emplois), et soutiennent les élus aux Comités d’Entreprise, pour que le délai de consultation soit raisonnablement plus long.

Enfin, les salariés considèrent que le Crédit Agricole a les moyens de s’offrir une réelle informatique performante et innovante, en respectant les valeurs mutualistes a-capitalistes inscrites dans ses statuts et en la durée de réalisation du projet, et en respectant les valeurs sociales qu’il s’est fixé.

La direction ne peut plus nier que le projet NICE doit être revu, pour qu’il satisfasse l’emploi de l’ensemble de ses salariés, qui pourront servir les clients dans l’esprit du "Bon sens près de chez vous", en ne travaillant pas dans l’esprit du "Non sens loin de chez nous".


3 votes

Commentaires

Agenda

<<

2017

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois